Salaire minimum à 15 $... oui et non

Bien entendu, je souhaite que chacun ait accès à des ressources suffisantes pour s'assurer une qualité de vie décente. Comment définir «suffisantes» et «décentes», on pourrait déjà là faire tout un débat! Est-ce que de hausser le salaire minimum à 15 $ l'heure est la solution?
J'émets un doute en me disant que si le salaire minimum est ainsi haussé, les entreprises devront puiser à même leurs profits pour le financer. Et, comme nous évoluons économiquement sur le principe de la croissance, il faudra que les revenus croissent pour que les bénéfices croissent nonobstant la masse salariale! On peut donc prévoir une augmentation des prix des produits et des services! Donc, en fin de compte, ce salaire minimum augmenté a peu de chance d'améliorer réellement la qualité de vie des travailleurs!
Et si on voyait ça autrement? Explorons un peu... un revenu minimum garanti par le filet social que l'impôt nous permet de constituer? Une charte de répartition des revenus des entreprises dans les différents postes de dépenses (salaires à tous les niveaux, immobilisations, impôt et autres frais)... Et je suis certaine que nous avons toute la créativité nécessaire pour imaginer des solutions novatrices et durables! Bien sûr, chaque mesure aura ses détracteurs, c'est pourquoi ça prend une vision claire de la société que nous souhaitons, soutenue par une intention et un sens partagés.
Jacinthe Fortier, Québec