S'aider en aidant les autres

Des enfants mal nourris sont affectés pour la vie. Ils présentent des retards de croissance causés par un système immunitaire déficient, un retard mental et, par conséquent, un cycle de pauvreté pour la génération future.
D'autre part, donner priorité à l'éducation et à la nutrition renforce la croissance économique et le développement d'un pays. Il est prouvé qu'un adulte scolarisé gagne 20 % de plus sur le marché du travail, soit comme employé ou comme chef d'entreprise. Selon le consensus de Copenhague en 2012, les mesures axées sur la nutrition indiquent que pour chaque dollar investi, un bénéfice de seize dollars revient au pays.
Le Canada a compris qu'investir dans la santé et l'éducation réalise des gains économiques à long terme.
Quand nous tendons la main à ceux qui en ont le plus besoin, c'est aussi nous que nous aidons.
Mariette Bérubé
Denise Doiron
Moustapha Faye
Laurent Marcoux