Il semble que le chauffeur du camin n'ait jamais aperçu le cycliste.

Rouler en toute sécurité

Le ministre des Transports veut revoir le Code de la sécurité routière. Il existe déjà un code de sécurité pour les vélos, mais qui l'applique, qui le respecte? Bien peu de cyclistes.
La première chose à faire est d'obliger les cyclistes à apprendre le Code de la sécurité routière, et ensuite, leur donner des contraventions, comme c'est le cas pour les automobilistes. Qui donc s'assure que les cyclistes connaissent le Code? Les automobilistes et motocyclistes doivent réussir un examen de conduite. Qu'en est-il des cyclistes qui s'aventurent dans les rues et sur les routes sans aucune connaissance de leurs obligations envers le Code de la sécurité routière?
Pour un grand nombre d'entre eux, arrêter aux feux rouges et aux arrêts ne fait pas partie de leur comportement. Trop souvent, hélas, dès qu'un accident se produit entre un cycliste et un automobiliste, nous sommes portés à rejeter le blâme sur l'automobiliste alors que, trop souvent, une manoeuvre téméraire du cycliste était la cause de l'accident.
Enseigner le Code de la sécurité routière à vélo devrait faire partie de l'enseignement au secondaire, afin de préparer les jeunes à rouler de manière plus sécuritaire.
Monique Guay, Québec