Restos sans musique

(Lettre à l'Association des restaurateurs du Québec) J'aimerais porter à votre attention la situation difficile que vivent les personnes malentendantes dans nombre de restaurants au Québec.
Une majorité d'établissements diffuse de la musique de façon continue. Pour une personne malentendante comme moi, il s'agit généralement d'un irritant. Il m'est en effet très difficile de tenir une conversation en présence d'une musique qui fait concurrence à la voix de mon interlocuteur. Cela exige des efforts tellement importants que l'expérience devient vite épuisante et désagréable. 
J'évite pourtant les restaurants reconnus pour leur niveau sonore élevé. Je choisis les jours et les heures où il y a moins d'affluence et je demande un coin tranquille, mais les colonnes de son sont malheureusement partout. Pas moyen de s'en sauver! Est-ce envisageable que les restaurateurs créent dans leurs établissements des zones sans musique?
Il suffirait de débrancher quelques colonnes de son. Ce serait une solution peu coûteuse et qui, à mon avis, pourrait plaire à beaucoup de gens, pas seulement aux malentendants. Si des restaurateurs adhéraient à cette idée, ils pourraient annoncer dans leur publicité : Zone sans musique disponible. 
Je sais que les restaurateurs ont fait des efforts pour rendre leurs commerces accessibles aux personnes en fauteuil roulant et je les en félicite. Une limitation auditive est moins apparente, mais constitue également un handicap qui demande des aménagements particuliers. 
Je vous remercie de l'attention que vous porterez à mon message et demeure disponible pour échanger avec vous sur cette question. 
Recevez mes meilleures salutations.
Marc-André Denis, Québec