Reposez en paix, Monsieur

À Québec, quand on dit «Monsieur le maire», on parle de Gilles Lamontagne. Quand on dit «Monsieur», on parle de Jean-Paul L'Allier.
Par sa grande distinction, son raffinement, sa culture et ses habiletés, Monsieur a écrit un mémorable chapitre qui rehausse l'histoire de la cité de Champlain. Ne serait-il pas indiqué, pour l'actuel bourgmestre, de nommer le jardin de Saint-Roch «place Jean-Paul-L'Allier» et perpétuer sa présence parmi nous au moyen d'un statuesque bronze?
Gerry Pagé
Québec