Réaction frivole

À la suite au retrait de Lévis du projet improvisé du service rapide par bus (SRB), le maire de Québec Régis Labeaume n'a surpris personne par ses propos futiles et mesquins.
Il a répété qu'il n'y a plus de projet à Québec et que le tracé qu'il y a sur les cartes, ce n'est pas pour sa ville. D'un ton amer et grave, il a déclaré que la ville de Québec allait se tricoter un projet collectif. Il invite plus particulièrement les gens qui s'y opposent, les apprentis sorciers, les grands talents, ceux qui connaissent ça et ceux qui ne connaissent pas ça à donner des pistes de solutions lors des consultations.
Monsieur le maire, vous auriez dû y penser avant, car ça vient de nous coûter plus de 15 millions $ pour vous faire comprendre de parler et surtout d'écouter les citoyens.
Jocelyn Boily, Québec
***
Légalisation risquée
La légalisation de la marijuana a été l'objet de controverse ailleurs dans le monde. Au Colorado, elle s'est traduite par une hausse dramatique dans les dépenses liées aux soins de santé. La décision du premier ministre Justin Trudeau risque d'avoir des conséquences similaires. La consommation de marijuana porte atteinte à la santé d'un individu, sans parler des conséquences psychologiques et sociales. 
Le gouvernement canadien doit prendre en considération les effets néfastes de cette drogue avant de finaliser sa décision. Cette décision pourrait bien conduire à la légalisation d'autres drogues, mettant ainsi en péril les jeunes de ce pays. Par conséquent, il est bien probable que l'utilisation de cette drogue devienne une normalité répandue dans la société entière. J'encourage donc le gouvernement à réfléchir encore une fois sur les effets à long terme de cette légalisation et de réévaluer sa décision. 
Khizar Karim, Montréal
***
Perles à la télé
Les commentateurs des émissions sportives travaillent en direct. Ils peuvent à l'occasion, sans le souhaiter, créer de nouvelles expressions. On a pu entendre ainsi ces quelques perles: 
• «Il n'est pas le dernier des venus» 
• «Il a pris des galons»
• «On a bien récolté son travail»
• «La confiance, ça se transpire»
• «Éviter les blessures inutiles»
• «De belles arrêts»
• «A permis de reprendre l'égalité»
• «Ils sont de retour au banc des siens»
Pierre Lincourt, Chicoutimi