Qu’ont-ils à cacher?

Pourquoi les chasseurs s’opposent-ils autant à l’enregistrement de leurs armes d’épaule?

Ce n’est certes pas les 40 $ ou 50 $ par année que coûtera cet enregistrement qui les motive à s’opposer farouchement au registre des armes à feu. Bravo au nouveau gouvernement de la CAQ qui respectera la date du 29 janvier 2019 pour faire appliquer le Registre québécois des armes à feu dans son intégralité. À compter de cette date, les armes à feu sans restriction circulant au Québec devront avoir été enregistrées par leur propriétaire.

Il y a 24 ans, un registre canadien des armes à feu fut créé par le gouvernement libéral dans la foulée de la tuerie la plus meurtrière de l’histoire du Canada, celle de Polytechnique. En 2012, le gouvernement conservateur avait fait adopter la loi C-19 abolissant le registre canadien des armes à feu, détruisant ainsi l’ensemble des données. En 2017, le gouvernement du Québec avait créé son propre registre des armes à feu. Le nouveau gouvernement de la CAQ entend faire respecter cette loi.

Jocelyn Boily, Québec