Qui va gérer le registre?

Le registre des armes à feu soulève plusieurs préoccupations. Mon inquiétude vient de l'incapacité de nos gouvernements et de ses gestionnaires à implanter et à gérer efficacement de tels programmes. On se rappelle douloureusement la tentative du fédéral à enregistrer les armes à feu, qui a englouti des centaines de millions de dollars.
Au provincial, après de nombreuses années à financer l'implantation d'un système informatique en santé, on cherche encore une solution et réclame à nouveau d'investir des millions supplémentaires, sans garantie qu'on y arrivera un jour.
Comment peut-on donner carte blanche à l'établissement d'un registre des armes à feu devant une telle incompétence administrative?
Jean Blanchard, Québec