Qui sont les cabochons?

La quote-part d’agglomération de Saint-Augustin est passée de 24,5 millions $ en 2017 à 26,7 millions $ en 2018, soit une augmentation de 8,9 % (plus que six fois l’inflation). Cette nouvelle augmentation de la dépense de quote-part est à elle seule responsable du premier 4 % de l’augmentation de taxes de Saint-Augustin sur les 4,39 % global. Pour être honnête, n’est-ce pas une «taxe quote-part» plutôt qu’une «taxe Corriveau»? Prétendre le contraire est malhonnête et injuste.

Le procès concernant les montants versés pour les frais d’agglomération à Québec par L’Ancienne-Lorette débutera le 5 février prochain. La réclamation de cette dernière se situe à environ 30 millions $, incluant les intérêts encourus, ce qui représente au prorata 45 millions $ pour Saint-Augustin. L’avenir nous dira bientôt qui sont les véritables «cabochons», pour reprendre les termes du maire lors de la présentation du budget 2018.

En terminant, je me permets de rappeler que Saint-Augustin s’est vu décerner récemment le titre de meilleure ville au Québec et deuxième au Canada pour sa qualité de vie. Certaines bonnes choses ont donc dû être réalisées au cours des 10 dernières années! Pas pire pour une équipe de «cabochons».

Marcel Corriveau, ex-maire de Saint-Augustin-de-Desmaures