Le candidat à la mairie de Québec Jean-François Gosselin

Qui a peur des arbres?

Il est permis de s'interroger au sujet d'un candidat à la mairie qui ne conçoive pas (en 2017!) qu'il puisse y avoir une vie dans les quartiers, par-delà la façade des terrasses où l'on s'arrête un moment pour prendre une bière.
Et que oui, justement, l'élargissement des trottoirs, les pistes cyclables et même ces arbres si encombrants sont placés là, spécifiquement, pour diminuer le nombre de stationnements et encourager ainsi les gens à faire preuve d'imagination dans leurs déplacements.
Peut-être même écoute-t-il beaucoup la radio, toujours aux mêmes postes, dans son auto, et qu'il gagnerait à faire un séjour de découvertes en Europe, lui aussi, avant de briguer ces fonctions exaltées. Enfin, s'il avait le moindre goût pour ces villes si désagréablement conviviales que l'on n'y voit pas une auto à la ronde, forcément...
Trêve de plaisanteries; je souhaite à M. Gosselin bonne chance dans ses entreprises, mais je connais au moins un vote qu'il n'aura pas!
Luc PicardVieux-Québec