Qui a peur du troisième lien?

Comment se peut-il qu'aucun journaliste n'ait encore compris pourquoi le maire Régis Labeaume n'est pas très chaud à l'idée de la réalisation d'un troisième lien du côté de Beauport?
Bien sûr, les coûts sont élevés, mais dépenser l'argent des contribuables n'a jamais rebuté notre maire. Il est pourtant évident qu'un troisième lien situé à l'est de la ville nuirait aux développements prévus à la tête des ponts en déplaçant une bonne partie de l'achalandage vers l'est.
Et qui est le principal propriétaire des terrains à développer à la tête des ponts? Le Groupe Dallaire et Michel Dallaire, le grand ami du maire de Québec, qui ne verrait sûrement pas d'un bon oeil ce déplacement de clientèle vers l'est.
Marie-Claude Bourret, Québec