Quel est le rôle de l’opposition pour Labeaume?

La demande de l’opposition de pouvoir étudier les documents budgétaires et le plan triennal d’immobilisation pendant trois jours ouvrables apparaissant au procès verbal de la séance du 22 octobre dernier du conseil municipal semblait très pertinente. C’est en bénéficiant d’un temps minimum d’analyse que les conseillers de l’opposition peuvent jouer leur rôle. Ils ont tous voté en faveur de la motion de Québec 21. L’équipe Labeaume a voté contre cette motion.

On peut se demander pour quelle raison. L’équipe Labeaume détient la majorité qui lui permet de faire approuver tous les dossiers présentés. Est-ce que l’équipe Labeaume éprouve une certaine «fatigue» à devoir justifier les choix faits auprès de l’opposition dont c’est pourtant le rôle de la questionner? Si cela s’avérait, on ne pourrait qu’en déduire que l’équipe Labeaume ne comprend pas le système démocratique en place, l’opposition ne peut être vue comme simplement un «empêcheur de danser en rond» comme le laissent penser les débats à l’hôtel de ville. Les citoyens ne pensent pas tous de la même façon et leur voix doit être entendue.

Nicole Moreau, Québec