Le rapport a déjà été condamné par l'opposition, qui laisse entendre que le gouvernement ferme les yeux sur le problème.

Protéger les femmes autochtones

Je suis touché par la situation des femmes autochtones. J'avais les yeux dans l'eau d'entendre Chloé Ste-Marie, qui défend ces femmes, parler de communautés autochtones où plus de 80 % des femmes subissent la violence des hommes autochtones.
Les autochtones demandent plus de protection policière pour les femmes autochtones vivant dans les villes. Cependant, on ne veut pas avoir d'une police efficace sur les réserves pour protéger les femmes contre la violence des hommes autochtones!
Pourquoi la violence envers les femmes autochtones serait-elle plus acceptable si c'est un autochtone qui est violent? Pourquoi les policiers ne peuvent-ils pas protéger les femmes autochtones adéquatement dans ces communautés?
Imaginez un village québécois qui refuserait que la police arrête les hommes violents envers les femmes. Combien de machos violents blancs en profiteraient?
La violence doit être combattue partout, pas seulement en ville, non?
André Michaud, Québec