Promesse reniée à Beauport

Le maire Régis Labeaume joue à un jeu politique dépassé en enlevant l’argent qui était prévu pour la rénovation la bibliothèque Étienne-Parent de Beauport. L'argent promis en campagne électorale pour mettre au niveau la bibliothèque iront plutôt dans le quartier St-Roch.

On sait que le maire n’aime pas l’opposition et voulait une majorité absolue au conseil de ville. Les districts à l’est de la ville, soit Beauport et Chute-Montmorency-Seigneurial avaient voté pour une opposition en élisant des échevins du parti de Jean-François Gosselin, Québec 21.

Mal leur en prit car le maire est rancunier et a renié sa promesse de rajeunir la bibliothèque de Beauport pour plutôt engloutir l’argent dans les travaux de rénovation de la bibliothèque Gabrielle-Roy du quartier St-Roch, qui ont voté du bon bord, eux.

Connaissant une progression constante de fréquentation, les quelques 10 millions prévus pour l’agrandissement et la modernisation de la bibliothèque Étienne-Parent de Beauport faisaient partie des grands chantiers du développement du réseau de bibliothèque de Québec.
Il faut que le maire pile sur son orgueil et revienne sur sa décision de retirer ce financement qui est primordial pour mettre à niveau la bibliothèque.

Jocelyn Boily
Québec