Procédé inéquitable pour le tramway

Selon l’opposition au conseil municipal, la Ville de Québec dispose d’une somme d’environ 500 millions $ en argent liquide pour le projet de tramway. C’est plus que 30 % du budget de la Ville.

D’une part, c’est faramineux et il est troublant que la Ville possède une telle somme d’argent public pour réaliser un projet qui devrait normalement être financé par des emprunts à long terme. On doit se rendre compte qu’un tel fonds a été érigé avec les taxes normalement dédiées à la gestion et à l’entretien des biens publics et non pas pour des investissements. 

D’autre part, 500 M$ représentent 14 % des coûts du projet, ce qui est quasiment la contribution totale de la ville au projet de tramway: 16,7% (1,2 G$ du fédéral plus 1,8 milliard$ du provincial plus 600 millions $ de la ville pour un total de 3,6 milliards$). On peut croire qu’on aura augmenté le montant de 500 M$ lors de la réalisation du projet, permettant à la Ville de financer ce projet en paiements au comptant, comme il en fut partiellement pour le Centre Vidéotron, un procédé simpliste et inéquitable de l’ère Duplessis où la population existante paie pour les services à la population future.

Jean-Marie Desgagné
Québec