Press on for english...

Tic tac tic tac, le Québec est sur le point de manquer de temps. Les études démontrent que le bilinguisme progresse, par le fait même notre anglicisation. L'anglais à la maternelle et pourquoi pas en obstétrique! Pour un emploi bien ordinaire on demande de plus en plus une connaissance de l'anglais (voir le cahier Carrières et professions). Pourtant, il est possible d'être nommé juge à la Cour suprême si on est anglophone unilingue. Aussi, n'oubliez pas qu'au Québec dans nos organismes publics, on entend : «press one for english...». On a été conquis et ça paraît dans notre inconscient.
Tic tac tic tac, le Québec est sur le point de manquer de temps. Les études démontrent que le bilinguisme progresse, par le fait même notre anglicisation. L'anglais à la maternelle et pourquoi pas en obstétrique! Pour un emploi bien ordinaire on demande de plus en plus une connaissance de l'anglais (voir le cahier Carrières et professions). Pourtant, il est possible d'être nommé juge à la Cour suprême si on est anglophone unilingue. Aussi, n'oubliez pas qu'au Québec dans nos organismes publics, on entend : «press one for english...». On a été conquis et ça paraît dans notre inconscient.
André Prévost, Lévis