Pourquoi j’ai voté pour la CAQ

Lors des dernières élections provinciales, ce n’est que tardivement que j’ai fait mon choix. J’ai choisi la CAQ parce que ce parti était le seul à s’engager au niveau de l’immigration en ayant le courage de donner un nombre précis d’immigrants et au niveau de la laïcité en s’engageant à légiférer. Enfin un parti qui avait le courage de s’engager sur deux points depuis longtemps sources de discorde, de tergiversations de toutes sortes.

Je note cependant que la CAQ fait montre d’un «nationalisme très fort». Trop fort, je ne sais pas. Mais il ne faudrait absolument pas que ça se transforme en un «nationalisme indépendantiste» car l’indépendance, je n’ai pas voté pour ça.

Pierre Drolet, Neuville

***

Signes religieux : bravo!

Bravo MM. Jolin-Barrette et François Legault pour votre projet de loi sur les signes religieux.

Enfin, le crucifix de l’Assemblée nationale pourra prendre sa retraite après toutes ces années de loyaux services.

Lise Aubin, Québec

***

Opération banquise et autres «risqueux»

Je constatais avec tristesse [vendredi] matin que des gens en santé et en pleine possession de leurs facultés mentales tentaient actuellement de se laisser dériver sur la banquise dans le fleuve, supposément équipés pour faire face à toute éventualité. La Garde côtière, y voyant un risque pour la navigation maritime et pour leur propre sécurité, leur a fortement déconseillé de le faire la nuit et ils ont interrompu, à charge de reprendre au gré du jour. 

Je me demande toujours pourquoi on laisse des gens se mettre volontairement dans des conditions périlleuses, comptant sur les ressources publiques en recherche et sauvetage pour les tirer d’affaires quand ça tourne mal. En fin de compte, ce sont nos taxes et impôts qui payent pour que ces «risqueux» se tapent leur dose d’adrénaline et fassent de l’argent à monétiser les images et les films de leurs péripéties extrêmes.

André Verville, Lévis