Pour le maintien des soins palliatifs

Lors des semaines qui ont précédé le décès de mon épouse, survenu à la maison le 13 janvier, j'ai pu constater que les membres du  personnel du CLSC de Sainte-Foy-Sillery, bien convaincus de la raison d'être de notre système de santé, ont agi avec un professionnalisme, un dévouement et une empathie remarquables.
Je profite de l'occasion pour exprimer le souhait que les précieux soins palliatifs offerts aux malades en fin de vie ne soient en rien perturbés par les changements administratifs présentement envisagés dans les officines gouvernementales. 
Gérard-B. Martin, Québec