Politique et stratégie

Je n'aime pas du tout ce qui se passe ces jours-ci dans le monde de la politique municipale et provinciale. On dirait que nos politiciens sont victimes du mal de la girouette. D'abord, le maire Labeaume qui laisse tomber ceux qui votent pour son parti dans l'arrondissement de M. Buissières. Ils vont voter pour qui, ces gens-là? Ensuite, le PQ qui ne présente pas de candidat dans l'élection partielle de Gouin. Ils vont voter pour qui, les sympathisants péquistes?
Enfin, ce n'est guère mieux pour tous les partis provinciaux. Le PLQ qui compte ses comtés gagnés d'avance et qui joue à la victime; la CAQ qui se camoufle dans le silence et qui fait la taupe; le PQ qui voudrait bien danser avec QS. Bref, l'électeur que je suis se demande si ceux qui espèrent nous diriger ne souffrent pas du complexe de Pinocchio. Plus leur stratégie enfle, plus leur nez s'allonge. Pauvres de nous ! Le mensonge est-il en train de supplanter la vérité?
Lévis Bouchard, Québec