Pierre Karl Péladeau a fait son entrée à l'Assemblée nationale en tant que chef du Parti québécois, mardi.

PKP prend de l'altitude

Le récent sondage de la firme Léger indique, sans trop grande surprise, que le PQ avec Péladeau se place en tête des intentions de vote au provincial. Plus précisément, le PQ récolte 34 % alors que le PLQ suit avec 31 %.
Voilà un grand pas de fait grâce à l'effet PKP et la publicité des derniers jours lors de la course à la chefferie du PQ. Cela est bien beau mais PKP réussira-t-il à prendre de l'altitude de manière régulière ou s'il reviendra au sol? C'est ici que le vrai travail débute. PKP devra affronter le redoutable feu nourri des opposants, n'oublions pas que la prochaine élection provinciale est dans trois ans, une éternité en politique. Les répliques de PKP seront obligatoirement sous la loi du talion. Un sondage ne représente que le cliché d'un moment précis, il faut donc suivre son évolution ou sa tendance. Le défi de PKP sera de conserver le cap sur ses objectifs, cela sans perte de repères, prendre du galon pour amplifier son phénomène catalytique, porter le dogme du parti et esquiver les tirs ennemis. La solution : prendre de l'altitude.   
Michel Beaumont
Québec