Pipeline, pollution, conservateurs: des synonymes

À l’approche des élections, le parti conservateur tente de nous charmer avec la construction d’un pipeline.

Je trouve inapproprié de parler de fabrication d’un pipeline au Québec. Nous nous devons aujourd’hui de changer nos habitudes de vie afin de réduire la pollution. Au Québec, nous avons déjà l’électricité produite de façon verte. Les voitures électriques tardent à s’implanter, mais elles augmentent d’une année à l’autre. À présent, il serait approprié de réduire l’utilisation de matières issues de produits pétroliers. Je crois qu’on doit plutôt investir dans les matières vertes et renouvelables. Il est certain que la journée de l’élection fédérale, mon vote ira plutôt au parti du changement vers une société plus verte.

Bernard Casimir, Repentigny