Phare et tramway, profitons-en pour ajuster le tir

Étant donné que le projet du Phare est sur la glace, pourquoi l’attendre pour faire avancer celui du tramway? Le futur pôle d’échange prévu à l’ouest de la rue Lavigerie serait coincé entre celle-ci et le spaghetti des autoroutes Henry-IV et Duplessis.

Profitons de cette embûche pour ajuster notre tir. En éliminant cette boucle trop dispendieuse et l’attente d’un projet démesuré pour la ville de Québec, l’idée du terrain à côté du Canadian Tire et de celui-ci serait le meilleur endroit pour toutes les connexions possibles avec le réseau de la rive sud.

Monsieur Labeaume l’a dit, il y aura beaucoup de changements et d’ajustements d’ici 2021 et c’est correct.

Nous nous dirigeons lentement, mais sûrement vers un tramway reliant la maison mère de Desjardins à Lévis et la Colline parlementaire. Selon moi, ce serait le gros bon sens. La ville de Québec est et sera toujours une ville de dimension humaine. Je suis fière d’y habiter.

Guy Sirois, Québec

+

TRUMP, L'INQUIÉTANT POPULISTE 

Le professeur de l’université Queen Mary de Londres, Jean-François Drolet, a bien cerné le président Donald Trump : «Il fait partie de cette mouvance populiste qui trouve son carburant dans la transgression des règles et des normes procédurales. Ceux qui l’appuient ne sont pas dégoûtés par ce qu’ils voient.»

Réseaux sociaux et infox aidant, les États-Uniens sont maintenant plus nombreux que jamais à détester leurs institutions, qu’ils estiment aux mains de forces malveillantes. Ils prennent donc forcément plaisir à les voir attaquées de l’intérieur, la fin justifiant les moyens.

Le prochain président —et encore mieux, la prochaine présidente —devra restaurer la confiance dans l’État.

Sylvio Le Blanc, Montréal