L'enjeu du niqab semble s'imposer comme l'un des points tournants de cette longue campagne de 78 jours, qui en est dans son dernier droit.

Petite politique

J'ai mal à ma démocratie, j'ai honte. Quand c'est rendu que le port du niqab devient un enjeu électoral, c'est une honte...
Combien de femmes portent le niqab au Canada? Un pays en récession, ce n'est pas grave, ma sécurité sociale, on s'en fout, mes droits et libertés, pas besoin de les respecter. Les services publics, on n'a pas besoin de ça, la recherche scientifique, ça ne sert à rien. Voilà les vraies valeurs des conservateurs. En quoi le fait de savoir qu'une femme devra enlever son niqab pendant la cérémonie de l'assermentation vous fera-t-il mieux dormir la nuit? J'ai honte de cette petite politique partisane. J'exige qu'on axe les dernières semaines de campagne sur des thèmes qui touchent notre avenir. Laissons la Cour suprême faire son travail sur le port du niqab et faisons notre travail de citoyen.
Natalie Rainville
Québec