Peter Pan et Donald Trump

Le drame des réfugiés clandestins entrant aux É-U et qui se font enlever leurs enfants en touchant le territoire montre bien le caractère immorale et inhumain de l’administration Trump.

Cet événement n’est pas sans rappeler un autre épisode qui a marqué l’arrogance et la cruauté de l’Empire qui n’hésite pas à briser des familles en enlevant des enfants à leurs parents.

 Au lendemain de la révolution cubaine, l’Archidiocèse de Miami avec la CIA mirent sur pied, entre 1960-1962, l’opération Peter Pan. Cette dernière machination a permis le départ précipité pour les É-U de 14 000 enfants pour être répartis dans 35 états, échappant ainsi à l’endoctrinement communiste. Les parents, qui ne pouvaient obtenir de visa pour partir avec eux, s’étaient laissés convaincre par de fausses informations diffusées par la Floride qu’on leur enlèverait leurs enfants pour les envoyer en Russie se faire endoctriner.

À cette époque, ou les informations et les communications n’avaient pas la portée d’aujourd’hui, il est à souhaiter maintenant que le mouvement de protestation internationale grandissant puisse mettre fin à ces politiques injustifiables.

Gardant bien en tête que pour une grande majorité, ces immigrants fuient les guerres et la désolation encouragées et provoquées justement par ceux qui les bloquent à leurs frontières.

Michael Walsh, Association Québécoise des amiEs de Cuba, Boischatel