Performance de Cuba

Croyez-le ou non, en réponse à l'appel du pape François, à l'occasion du Jubilé de la miséricorde, c'est Cuba qui a battu tous les records, en libérant il y a quelques jours par grâce présidentielle 787 détenus. Au-delà de toute attente.
Une préférence a été donnée aux femmes, aux jeunes, aux malades et aux catégories vulnérables, mais pas aux auteurs de délits hautement dangereux pour la société.
Autre raison supplémentaire de libération: Fidel Castro était en grande admiration pour le pape François, qu'il trouvait bon, humain et révolutionnaire contre toute injustice.
N'empêche que ce geste est de la part de Cuba une performance courageuse et même un exemple à imiter.
Père Paul Karim, Québec