En ne planifiant pas un référendum sur l'indépendance du Québec avant 2022, Jean-François Lisée respecte la majorité des Québécois qui ne veulent pas entendre parler de référendum, estime l'auteur.

Pas péquiste, mais presque

Enfin un candidat réaliste à la course à la chefferie du Parti québécois (PQ) : Jean-François Lisée ne planifie pas un référendum sur l'indépendance du Québec avant 2022. Il respecte ainsi la majorité des Québécois qui ne veulent pas entendre parler de référendum. Je ne suis pas indépendantiste, mais je veux que le Parti libéral ait une vraie opposition lors des prochaines élections; en fait, je veux un autre parti au pouvoir à la suite des élections de 2018.
La Coalition avenir Québec (CAQ), malheureusement ça ne lève pas. La CAQ devrait-elle aussi avoir un congrès à la chefferie et reconfirmer ainsi son équipe de direction, son chef? Je pense même acheter ma carte du PQ afin de voter pour Jean-François Lisée. Et vous?
Pierre Drolet, Neuville