Parcomètres irritants

N'en déplaise à M. Labeaume qui croit que les parcomètres ne sont pas un frein pour le commerce sur l'avenue rue Maguire, je dois vous dire qu'il m'arrive souvent de choisir un autre secteur parce que c'est un irritant pour moi.
Non pas à cause du prix, mais surtout qu'il s'agit d'une taxe supplémentaire à ce que je paie déjà à la Ville de Québec. Aller me chercher un lunch au Subway? Je passe tout droit et je vais à celui sur Laurier où le stationnement est gratuit la première heure. Acheter quelques bagels en passant, ou du chocolat fin, même si ces commerçants sont réputés? Leurs concurrents sont souvent plus accessibles. Deux dollars de stationnement pour un repas de 10 $, c'est 20 % de taxe supplémentaire.
Le choix est facile à faire.
Pierre Martel, Québec