Le plus bel héritage de Pierre Karl est la convergence du mouvement souverainiste, estime l'auteur.

Oui à Véronique Hivon!

Il paraît qu'on songe à se présenter à la succession de M. Péladeau? Si c'est le cas, Madame Hivon, cessez de songer et plongez. Vous êtes vraiment la candidate idéale pour devenir chef du Parti québécois (PQ) et future première ministre du Québec.
Femme de tête, jeune, vous seriez la personne idéale et moi qui n'ai pas voté PQ depuis 1983, je vous donnerais mon vote. Espérons que le PQ vous couronne afin d'éviter une course malsaine à la direction. Ça vous donnerait le temps de rallier les forces indépendantistes à vos côtés et de prendre le pouvoir. On rêve là. Go, Véronique, go!
Daniel Champagne, Québec