Oui à la réduction de la vitesse

Je suis 100 % d’accord avec la réduction de la vitesse dans les rues de Québec.

Est-ce que ce serait possible de fonctionner comme sur la base militaire de Valcartier? Lorsque la limite est à 50 km/h et que je roule à 51, j’ai un constat d’infraction. Fini de tolérer 60. Comme sur la 20, la limite est 100 km/h et on tolère 120. Aussi pourquoi des annonces de zones de radar sur un kilomètre? Au contraire, multiplions l’achat de radars mobiles et promenons-les sur tout le territoire de la ville de Québec. Si ça ne suffit pas, faisons travailler nos policiers à commission sur les constats qu’ils émettent. Pourquoi pas? Lorsque le portefeuille est touché, tout le monde fait attention, même les riches.

Guy Sirois, Québec