Le député Norbert Morin

Où était notre député?

(Lettre à Norbert Morin, député de Côte-du-Sud) Monsieur Morin, on aurait aimé que vous soyez présent le mercredi 15 juin dernier, en après-midi, pour la réunion du conseil d'administration du CISSS du Bas-Saint-Laurent, à Saint-Pascal. C'est là qu'on a dévoilé une coupe de 20 millions $ pour la prochaine année dans le réseau de la santé de notre région.
Plusieurs citoyens, usagers et employés, se sont déplacés, dont un autobus de citoyens qui provenait du secteur d'Amqui, accompagnés de leur député Pascal Bérubé.
Pour une coupe aussi drastique, lourde de conséquences, nous aussi, du Kamouraska, on aurait aimé et souhaité que notre député soit présent avec sa population. J'ai tenté tant bien que mal de défendre nos acquis, sans vous malheureusement, bien que dans l'avant-midi, on a appris que vous étiez à La Pocatière pour l'inauguration d'un vestiaire sportif...
Un député doit être la courroie de transmission entre le gouvernement et sa population. Ce jour-là, la courroie était absente.
Nous nous sommes sentis orphelins et abandonnés et plusieurs l'ont déploré. Après avoir perdu le nom de Kamouraska dans l'appellation du comté, on peut crainte qu'il soit éliminé aussi dans le domaine de la santé au profit de Rivière--du-Loup et surtout Rimouski.
Rosaire Desjardins, Saint-Pascal de Kamouraska