Nouveaux boucs émissaires

En 1944, alors que les chambres à gaz déciment six millions de juifs en Europe, la synagogue de Québec est attaquée à coups de cocktails Molotov la veille de son ouverture.
En 2016, alors que la guerre décime des millions de personnes en Syrie, une mosquée est incendiée avant son ouverture à Sept-Îles.
Qu'est-ce qui a changé entre 1944 et 2016? Les boucs émissaires sont maintenant musulmans. Dans les deux cas, la même haine.
Faisons mieux que nos ancêtres. Soyons à la hauteur de ce que ce siècle réclame de l'humain. Il faut être solidaires de toutes les victimes de racisme et de l'extrême droite, peu importe leur religion ou leur provenance.
François G. Couillard, Québec