Nous étions 1000, mais...

En réaction à la lettre «Une foule de mensonges», parue le 23 août
Je veux appuyer les dires de M. Jonathan Carmichael. Oui, pourquoi les médias font la part belle au groupe La Meute? Vous avez omis de dire que nous étions environ 1000 personnes à place d'Youville, à manifester pacifiquement contre le racisme. Un petit nombre de gens masqués, arrivant d'on ne sait où, a pourfendu la foule pour se rendre au Complexe G, alors que nous étions devant le Parlement. Nous sommes rentrés sagement chez nous. C'est cette manifestation-là, bon enfant et juste, qui méritait d'être à l'avant-scène dans vos médias, avant les casses de quelques écervelés. 
Alors pour quelle raison passez-vous sous silence ce qui était plus important? J'ai aperçu dans la foule le député Joël Ligthbound, un évêque anglican et un évêque catholique. Pourquoi ne leur avez-vous pas donné la parole à eux? Est-ce votre soif de sensationnalisme ou avez-vous des raisons cachées? N'êtes-vous pas un peu responsables de la montée de ces groupes d'extrême droite en agissant de la sorte?
Marielle Défossez, Québec