N'oublions pas la White Birch

Bravo à la Direction de la santé publique et à la Ville de Québec pour la «vaste» étude sur la qualité de l'air de Limoilou qui sera réalisée au cours des deux prochaines années !
Si je comprends bien, le port de Québec et l'incinérateur seront les deux principales cibles de l'étude. Ce sont d'ailleurs toujours ces installations qui sont visées lorsqu'il est question de la pollution dans Limoilou.
Puis-je rappeler que l'usine de la compagnie White Birch est l'une des plus grandes sources de pollution dans la région de Québec ? Les citoyens du Vieux-Limoilou en savent quelque chose, eux qui ont à en respirer les émanations nauséabondes et probablement toxiques chaque fois que le vent souffle dans leur direction (du nord, de l'est ou du nord-est). Espérons donc que la White Birch fera partie des sources de pollution visées par l'étude à venir, au moins au même titre que l'incinérateur et le port.
Serge Beaucher, Québec (Limoilou)