Depuis la diffusion de l'émission 125, Marie-Anne, Gabriel Nadeau-Dubois a reçu une «pluie d'injures», a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Négation du gros bon sens

En mai 2012, tout le monde au Québec, sauf Gabriel Nadeau-Dubois, connaissait l'existence d'une injonction interdisant aux étudiants grévistes d'empêcher leurs consoeurs et confrères d'assister à leurs cours.
C'est ce que je comprends du jugement de la cour d'appel qui a dit que l'on ne pouvait prouver hors de tout doute que le porte-parole de la CLASSE, visé par cette injonction, en connaissait l'existence. Ce jugement mine la confiance du public en la justice. C'est un bel exemple d'une négation du gros bon sens en faveur d'une rigueur juridique poussée à l'extrême et qui fait le bonheur de certains avocats. Espérons que la Cour suprême, qui a accepté de réviser la cause, saura corriger le tir.
Serge Parent
Québec