N’affaiblissons pas la Commission

Je me méfie de notre propension à réduire nos belles réussites. Que se passe-t-il à la Commission de la capitale nationale? Des rumeurs et des faits attestés courent. Nous nous sommes donné cette institution en 1995. Seulement ces 10 dernières années, elle a mérité 44 prix et distinctions d’organismes régionaux, provinciaux, canadiens et internationaux.

Le site Internet de la commission mis à jour depuis le 14 juin mentionne qu’aucune offre d’emploi n’est disponible en ce moment. Ce qu’il ne dit pas, c’est que des employés partent, d’autres sont congédiés. Que se passe-t-il dans le secret des bureaux du boulevard René-Lévesque?

Est-ce trop demander qu’on nous informe vraiment sur cette importante institution publique, autrement que de nous entretenir de nouveaux noms de personnes qui siégeront au conseil d’administration?

N’allons surtout pas faire la gaffe d’affaiblir notre Commission de la capitale nationale! En 23 ans, les résultats témoignent de la grande qualité de ses faits et gestes.

Jean Provencher, historien, Québec