Mike Ward a lancé mardi une campagne de sociofinancement afin de l'aider à payer ses frais juridiques.

Mike Ward en remet

Alors que les humoristes ont la réputation d'être des millionnaires, Mike Ward demande la charité.
«Aidez-moi à payer mes amendes!» Est-ce que ce ne serait pas une façon de rire de la justice? «Je ne vous donnerai pas un sous, ha! ha! ha!, mes fans vont le faire à ma place.» Mike Ward dérape encore une fois. Ce fonds servira aussi à défendre les humoristes qui seront poursuivis. C'est sa façon de dire : «Allez-y, les gars, ne craignez pas de dépasser les limites, vous êtes assurés pour cela.» Bel avenir!
Selon le dictionnaire, un humoriste, c'est quelqu'un qui s'exprime avec humour. Humour : forme d'esprit qui consiste à présenter la réalité de façon à en souligner les aspects plaisants ou insolites. Vulgarité : absence totale de distinction et de délicatesse.
Avant de défendre le droit de s'exprimer librement, on devrait commencer par discuter de la différence entre l'humour et la vulgarité.
Yvon Deschamps, André Sauvé, Pierre Légaré et Daniel Lemire sont des humoristes. Ils inventent des histoires intelligentes qui n'ont pas besoin d'être vulgaires pour nous faire rire. Malheureusement, la vulgarité est simple à employer et pour «empocher» les profits.
Tandis que s'adresser au public avec humour demande du talent, de l'intelligence et un dur labeur. La morale de l'histoire : on a les humoristes qu'on mérite.
Benoît Thibault
Québec