Micro quoi?

L'Office québécois de la langue française a créé un Grand dictionnaire terminologique très utile, mais les termes qu'il forge pour se substituer à ceux que les anglophones n'arrêtent pas d'inventer me rendent parfois perplexe. Ainsi, les noms communs privilégiés pour se substituer à Tweet sont-ils «gazouillis», «message», «microbillet», «micromessage», «microtexte» et «minimessage» (trop, c'est comme pas assez).
Or, le verbe privilégié pour se substituer à tweeter et à twitter est «microbloguer». La création «microtexter» m'aurait paru beaucoup plus sensée. Ainsi, il y aurait eu une parenté entre «microtexte» et «microtexter», comme il y en a une entre «clavardage» et «clavarder». Et comme le verbe texter existe, il aurait été logique de pouvoir le faire précéder du préfixe «micro». J'ai peur que «microbloguer» finisse comme «gaminet».
Sylvio Le Blanc, Montréal