Merci Air Canada

J’imagine qu’il y a beaucoup d’incidents négatifs qui arrivent lors des vols.

Mais en voici un qui en effacerait au moins une douzaine : mon fils revenait d’Europe — comme des dizaines de fois par année — et le personnel l’avait surclassé en classe Affaires (les sièges y sont plus confortables et plus «compliqués») et mon fils y a échappé son alliance. Croyez-moi, il devait juste penser à sa femme bien-aimée. Les recherches en vol ont été infructueuses. On lui a dit de rester après l’atterrissage. Alors, deux techniciennes sont montées à bord et ont démonté le siège vis par vis pour enfin trouver l’alliance. Inutile d’imaginer la reconnaissance de mon fils.

Jeanne Picard, Québec