Donald Trump

Même pas peur de Donald Trump!

Incroyable! Donald pourrait être élu. Mais pourquoi aurait-on peur de lui?
Si, le 8 novembre, l'homme au toupet orange boucle ses bagages en vue de son déménagement à la Maison-Blanche, il va alors devenir le politicien le plus scruté de la planète. Ses moindres faits et gestes vont être épiés «25» heures sur 24, «366» jours par année. Sa liberté d'agir sera donc fort réduite.
Le Tout-Hollywood, avec sa puissance interplanétaire, va monter aux barricades pour le condamner. Un peu partout dans le monde, en quantité industrielle, des citoyens les imiteront. 
Quant aux États-Uniens qui auront voté pour lui, vont-ils oser brandir des pancartes sur la place publique afin de le défendre?
Pendant que tous les projecteurs seront braqués sur Donald Trump, dans les coulisses, loin du célèbre drapeau étoilé, des chefs d'État, élus honnêtement ou non, vont continuer à faire couler le sang. Cela sans que personne ne s'en soucie ou presque...
Martine LacroixMontréal