Le premier ministre Justin Trudeau

Mauvaise surprise pour Justin!

La récente élection de Justin Trudeau à titre de premier ministre du Canada entrevoyait du changement dans le firmament de l'économie canadienne.
Ses promesses et son programme se basaient essentiellement sur les prévisions du directeur parlementaire du budget jusqu'en 2017-2018. Malheureusement, les nouvelles projections pour les prochaines années annoncent un écart plus important de la croissance économique que prévoyaient les libéraux; des nuages noirs à prévoir.
Si nous ajoutons les manques à gagner prévus initialement, l'encre rouge apparaît rapidement. L'erreur des libéraux fut de se fier aux chiffres avancés par les conservateurs, mais voilà que des surplus se transforment en déficits. Si les libéraux désirent, comme promis lors de la campagne électorale, tenir leurs promesses, il faudra alors atteindre l'équilibre à l'an quatre. Il est possible de voir que les déficits des deux premières années ne seront pas de 10 milliards $, mais probablement de 15 milliards $. Il faudra donc en cours de route revenir sur certains engagements ou couper quelque part. Il faut conserver l'équilibre budgétaire. Mauvaise surprise pour Justin!
Michel Beaumont, Québec