Mauvais signal

L'Office québécois de la langue française a quelque peu modifié son mandat en légitimant, en catimini, quelques anglicismes prétextant que ceux-ci sont présents dans la langue courante depuis plusieurs années.
Cette nouvelle direction donne un mauvais signal à la population qui comprend ainsi qu'il est maintenant recommandé d'utiliser des anglicismes si ceux-ci sont utilisés depuis un certain temps. Depuis combien de temps? Nul ne le sait!
Faudrait-il revenir en arrière et accepter en français des anglicismes que nous avons presque réussi à éradiquer comme bumper, wipers, flat, etc...
Il est évident que notre gouvernement ne semble pas très actif dans le domaine de la langue. Quant au ministre responsable de l'application de la charte de la langue française, il est plutôt timide, pour ne pas dire absent, dans sa défense de la langue.
Pierre Lincourt, l.n.d., Chicoutimi