Maternelle quatre ans: un projet-pilote

Nous apprenons que la construction de chaque nouvelle classe de maternelle quatre ans coûtera en moyenne 800 000$, soit un coût six fois plus élevé que l’estimation faite en campagne électorale par François Legault.

Or un récent sondage Léger réalisé pour le compte de l’Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE) démontre que le CPE demeure le choix de prédilection de plusieurs parents qui disent préférer le CPE pour leur enfant de quatre ans dans une proportion de 49 %, contre 19 % qui indiquent leur préférence pour la maternelle quatre ans.

À n’en pas douter, le réseau des CPE, mis sur pied en 1997 par Pauline Marois, alors ministre de l’Éducation, est maintenant solidement établi au Québec.

Dans ces circonstances, je suis d’avis que l’implantation des maternelles quatre ans sur tout le territoire du Québec, à titre de service offert aux parents, doit être expérimentée d’abord à titre de projet-pilote sur une petite échelle dans le but de vérifier le véritable intérêt qu’elle suscitera auprès des parents.

Henri Marineau, Québec