Masquer la congestion automobile

Le trafic automobile est congestionné à Québec, et voilà que l'on songe à le masquer - à grands frais comme d'habitude - derrière un tunnel de 4 milliards $ entre Québec et Lévis. Un tunnel projeté dans une zone sismique de surcroît.
Soyons rationnels! Un tel budget devrait être destiné plutôt à des trains électriques comme Bombardier sait faire. Avec des trains modernes reliant Lévis et Québec par le pont de Québec en passant par l'amphithéâtre, non seulement un tunnel ne serait pas opportun, mais encore la circulation automobile redeviendrait normale, l'air respirable, les taxis seraient suffisants pour l'amphithéâtre... Un tunnel coûteux ne ferait que reporter la solution et une nouvelle dette permettrait aux politiciens de rétorquer aux bien-pensants que tramways et trains électriques sont trop chers.
André Louis La Ferrière, Saint-Elzéar