Marissal en troisième opposition

La nouvelle voulant que Vincent Marissal se présente sous la bannière de Québec solidaire (QS) dans Rosemont en surprend plus d’un. Disons-le, ce comté est loin de représenter un terreau fertile pour QS car le PQ et le PLQ terminèrent avec de meilleurs pointages lors de la dernière élection. La côte sera donc abrupte.

Grand observateur et critique de l’arène politique, cette fois M. Marissal montera à l’intérieur des câbles. Mais au fond, malgré ses convictions, si M. Marissal avait plutôt choisi la CAQ, il posséderait une autoroute pour devenir ministre au lieu d’être un back bencher chez QS. Partager l’éclairage des médias avec Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois, dans une troisième opposition peu significative, n’entiche guère!

Michel Beaumont, Québec