Manque de vision au Musée

J'ai appris avec stupeur et indignation la fermeture du Musée de la Place-Royale et du centre d'interprétation dans la maison Jean-Baptiste-Chevalier, deux musées du patrimoine reconstruits et rénovés à coups de millions $ par le gouvernement québécois.
Portes d'accueil du Vieux-Québec, ces deux musées subissent maintenant les contrecoups de coupes budgétaires imposées par le gouvernement Couillard, mais leur fermeture est surtout le résultat de choix purement administratifs de la part de la direction des Musées de la Civilisation.
Je m'inquiète de la suite que Monsieur Stéphan La Roche, directeur des Musées de la civilisation, apportera aux décisions prises et je doute que sa «réflexion sur la façon de mettre le mieux possible en valeur l'interprétation et l'animation du site place Royale» soit à la hauteur.
J'apporte pour preuve le programme des expositions et l'agenda culturel de mai du Musée de la Civilisation. L'exposition Comme chiens et chats est toujours à la une tout comme la conférence sur La domestication du chien. Allez comprendre le monde et ses bouleversements (une mission essentielle du musée) grâce aux chiens et aux chats...
À l'évidence, il manque à la direction des Musées de la civilisation la vision et la compréhension de la vocation de ses musées et du milieu dans lequel ceux-ci s'inscrivent. 
Marielle Lemay, Québec
***
Merci Michel Beaupré
Michel Beaupré a quitté notre monde de façon précipitée. Samedi dernier, lors de son service religieux dans l'église Saint-Félix de Cap-Rouge, sa famille, ses amis et plusieurs citoyens et citoyennes de cette communauté ont prié pour le repos de son âme et ont rappelé ce qu'il y a eu de beau dans sa vie. Je me suis particulièrement souvenu que Michel a apporté une contribution remarquable à l'ancienne ville de Cap-Rouge comme ingénieur et directeur du Service des travaux publics. Son génie, son imagination et sa créativité sont à l'origine de l'unique fondeuse à neige géothermique ayant opéré au Québec pendant de nombreuses années. 
Cette façon de disposer de la «manne blanche» a été une contribution exceptionnelle de la population carougeoise à son environnement. 
Merci Michel Beaupré! Que ton âme repose en Paix!
André Demers, Québec