Manque de respect

En réaction à l’article «Guy A. Lepage met le point final à 2018» de Geneviève Bouchard paru le 29 décembre dans Le Soleil.

J’aime l’émission Tout le monde en parle, car il respecte ses invités. Mais pourquoi a-t-il manqué de respect envers les croyants en employant des sacres qui ne convenaient pas a un tel article? Exemble; «un Hostie de cave» que vient faire ici le mot «Hostie»? Et dans la dernière ligne, «une ville peut calisser une volée...» Pour moi, c’est sûrement un manque de vocabulaire de certains Québécois qui utilisent couramment les sacres à la place des mots justes. 

Madeleine Gervais Vandal

Québec

***

BYE BYE À REPENSER 

On devrait repenser la formule et même en changer le titre. En général, j’ai trouvé drôles certains sketches et je sais que les comédiens(es) font leur possible. Je me demande ce que l’ancien groupe RBO faisait là! Dire qu’il n’y a rien à faire à Québec, la Capitale-Nationale, vient des années 70-80. Il faut vraiment ne pas vouloir être au courant de ce qui se passe à Québec pour en venir là. Ça m’a laissé un goût amer et je n’ai aucune envie qu’on se moque de ma ville dans une émission qui a une grosse cote d’écoute! Est-ce un Bye Bye montréalais? Presque. Pour la prochaine fois, pensez à tous les Québécois de la province!

Madeleine Boucher

Québec

***

TRUDEAU ET SA PROMESSE BRISÉE 

Trudeau et sa promesse brisée

Un récent sondage Nanos indique que le Parti conservateur, à 34,1 % dans les intentions de vote, est tout juste derrière le Parti libéral, à 35,2 %, devançant de beaucoup le NPD, à 16 %, le Parti vert, à 7 %, le Bloc québécois, à 3,8 % (dans l’ensemble du Canada), et le Parti populaire du Canada, le nouveau parti de Maxime Bernier, à 1,5 %. Si Justin Trudeau perd le pouvoir de peu en octobre à cause de l’iniquité du mode de scrutin actuel, il n’aura que lui seul à blâmer. Et s’il promet de nouveau en campagne électorale de le modifier afin d’y inclure un élément proportionnel, plus personne ne le croira.

Sylvio Le Blanc 

Montréal