Manchester et l'Islam

À la suite de l'attentat de Manchester, tout le monde crie au scandale. Tous les gens disent : «C'est horrible d'attaquer des innocents sans raison». Mais il faut faire attention de ne pas attribuer cet attentat automatiquement à l'Islam, car les musulmans ont le dos large ces temps-ci. Il ne faut pas oublier que des Québécois de souche ont commis des attentats en utilisant leur nom.
L'islam est la religion souffre-douleur des années 2000, celle qui attire tous les regards, celle sur laquelle les médias centrent toute leur attention, parce que selon eux, les islamistes sont les méchants. N'oublions pas que peu importe la religion, elles ont probablement chacune un bon fondement; ce sont les extrémistes le problème et non les religions en tant que telles.
Serait-ce possible que nos chers médias (tous sans exception), avant de crier aux loups, fassent la part des choses, en spécifiant la provenance des auteurs de ces crimes et de leurs origines? Cela nous aiderait à se forger une opinion plus juste et éclairée afin de mettre les choses en perspective. Cela nous permettrait de dissocier les actes radicaux des mouvements religieux et de les attribuer à des problèmes d'ordres psychologiques.
Jacques Vallières, La Sarre