La député Agnès Maltais

Maltais ou Labeaume...

En réaction au texte d'Éric Alvarez «SOS à Agnès Maltais» publié le 18 janvierQuelqu'un semble oublier que Maltais et Labeaume sont politiquement les deux doigts de la même main.
Québec se souvient qu'Agnès Maltais est celle qui a parrainé la loi 204, l'antidémocratique loi-bâillon, s'il en fut une, qui empêcha Denis de Belleval et les nombreux opposants au projet de l'éléphant blanc des fantomatiques Nordiques d'aller en justice pour faire abolir l'entente Labeaume-Péladeau.
Comment peut-on ignorer de telles complicités Maltais-Labeaume et un tel coup de grisou aux droits et libertés des citoyens? Par ailleurs, je ne sais pas si Anne Guérette formera une opposition qualitativement et quantitativement importante, l'automne prochain, mais l'élection du plus que contesté Donald Trump n'a-t-elle pas fait mentir toutes les prévisions?
Gerry Pagé, Québec