Ma confiance a coulé

Le bateau de croisière Louis-Jolliet, fidèle à sa réputation, continue d'ajouter à ses malheurs.
La pléthore d'accidents qui mine la confiance des gens et, de surcroît, ternit l'image de la compagnie AML a trop duré. Cette dernière, pour sa part, n'est plus sûre de son fait et ne sait plus quelle formule de relations publiques nous inventer pour maquiller les frasques commises avec ce bateau.
On se souvient tous la fois où ce navire s'est échoué à l'île d'Orléans, le jour où il a foncé à haute vitesse dans le quai et maintenant la saga du déversement de 7500 litres de diesel dans le fleuve. 
C'est assez les dommages! Que l'on place ce bateau au rancart. Ma confiance a coulé!
Michel Beaumont, Québec