Ma carrière avec Coderre

Après avoir porté les couleurs de Vision Montréal et de Coalition Montréal, la conseillère du district de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension à Montréal, Elsie Lefebvre, a décidé de rejoindre l'Équipe Denis Coderre pour l'élection du 5 novembre.
Plus rien ne m'étonne dans cette ville.
Une ancienne péquiste qui fait équipe avec un fédéraliste allergique aux souverainistes; un multiculturaliste allergique même aux libéraux de Philippe Couillard, qui veulent appliquer, comme il se doit, leur future loi sur la neutralité religieuse sur tout le territoire du Québec, incluant donc Montréal. Denis Coderre, l'ami de Jean Chrétien, de Stéphane Dion, de Justin Trudeau et de plusieurs acteurs du scandale des commandites.
Ce vire-capotage n'est pas une première, car un autre ancien de Vision Montréal et de Coalition Montréal, Réal Ménard, le maire de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, un ancien bloquiste souverainiste, a aussi rejoint l'équipe du maire au printemps.
Sans oublier les progressistes que sont Richard Bergeron et Lorraine Pagé, qui ont aussi décidé de troquer leurs principes.
Mais ce qui m'a le plus étonné, c'est que le petit-fils du géant Jacques Parizeau, Hadrien Parizeau, un jeune péquiste plein d'avenir, vient de faire pareil. Décidément, la carrière avant tout.
Sylvio Le Blanc, Québec